Congrès 2018

Congrès 2018

Une thématique Collaborative

Inscrivez-vous maintenant

Les places sont limitées ! Inscrivez-vous rapidement pour profiter de vos choix d’ateliers !

Comité organisateur

Merci aux membres du comité organisateur du congrès:

Mijanou Martel, CS Charlevoix
Alexandre Dumont, CS Marie-Victorin
Catherine Boivin, CS Premières-Seigneuries
Nadine Gauthier, CS Premières-Seigneuries
Alain Guimont, CS des Navigateurs
Isabelle Laflamme, CS des Patriotes
Pascale Pellerin, CS des Navigateurs
Julie Rousselle, CS des Patriotes, Présidente du congrès 2018
Danielle Boucher, Présidente de l’AQPDE

Ainsi que nos collaborateurs : Louise Bissonnette, Claude Roberge, Maxime Couture et Marie-Line Grenier

Programmation

Veuillez noter qu’il est impératif durant la journée du 30 avril de choisir à au moins une reprise la visite du salon des exposants. Vous pouvez remplacer n’importe quel bloc d’ateliers par la visite du salon.

Dimanche 29 avril

Lundi 30 avril

Inscription - Accueil

Salle Le Foyer

Salon des exposants
Allo Prof
Aster, vulgarisation ….
Brault Bouthillier
Chocolat le Meilleur au Monde
Chocolat Perfections
Cylable interactif
Directeur général des élections
Fondation Monique Fitz Back
Fonds de Solidarité FTQ
Humeur Campagne de financement
La boîte à livres
La Personnelle
Les Éditions du Grand-Duc
Oreille Bionique
Pick up my kid/Allez Hop
Prima Danse
Rosetta Stone
Grics
Université de Sherbrooke
L’école branchée
FDMT
Ordinateurs pour les écoles du Qc
Scriptam
Scolab
 SSQ
Amigest
Éditions AUZOU
Les Éditions CEC
Cœur à l’ouvrage- Kronos
Mot de bienvenue

Allocution de la présidente, madame Danielle Boucher

Allocution du ministre de l’Éducation, monsieur Sébastien Proulx (à confirmer)

Conférence d’ouverture: Building collaborative professionalism in school (Salles Îles Percées A et B)

Veuillez noter qu’un service de traduction simultanée sera offert aux participants.

Collaboration is the new chorus line of educational improvement. Whether teachers should collaborate is no longer an issue. The key question now is what are better and worse ways to collaborate? How do we design collaboration? What do we know about the respective merits of professional learning communities, lesson study, or school networks, for example? How do principals take promising designs from one place and use them effectively in another?

In this lecture, based on his Spring 2018 book, Andy Hargreaves draws on his
research on different ways of collaborating in Canada and four other countries, to
show how to collaborate effectively with depth, focus, boldness and purpose.

200px-Placeholder_no_text.svg

Andy Hargreaves

Andy Hargreaves occupe un poste renommé à la Thomas More Brennan Chair de la Lynch School of Education au Boston College de l’état du Massachusetts. Précédemment, il fut co-fondateur et co-directeur du International Center for Education Change à l’Ontario Institute for Studies in Education.

Andy a écrit et édité plus de 30 livres, plusieurs ayant reçu des prix de l’American Education Research Association, de l’American Libraries Association et de l’American Association of Colleges for Teacher Education. L’un de ses écrits, “ Professional Capital: Transforming Teaching in Every School” (écrit en collaboration avec Michael Fullan en 2012) a reçu trois prix incluant la bourse de 100 000$, de la Grawemeyer Award in Education pour 2015.

Andy agit comme conseiller en éducation pour le premier ministre de l’Ontario, il est le fondateur et l’éditeur de deux journaux académiques et il est le président élu du International Congress for School Effectiveness and Improvement. Il a également obtenu un doctorat honorifique de l’université Uppsala en Suède. En janvier 2015, il s’est classé comme sixième spécialiste ayant le plus d’influence sur les politiques américaines en éducation.

Andy est conseiller pour des organisations et des gouvernements partout à travers le monde. Son livre le plus récent, “ Uplifting Leadership” ( écrit en collaboration avec Alan Boyle et Alma Harris) et a été publié par Jossey Bass Business en 2014.

Salon des exposants (Salles Boucherville A et B)
Allo Prof
Aster, vulgarisation ….
Brault Bouthillier
Chocolat le Meilleur au Monde
Chocolat Perfections
Cylable interactif
Directeur général des élections
Fondation Monique Fitz Back
Fonds de Solidarité FTQ
Humeur Campagne de financement
La boîte à livres
La Personnelle
Les Éditions du Grand-Duc
Oreille Bionique
Pick up my kid/Allez Hop
Prima Danse
Rosetta Stone
Grics
Université de Sherbrooke
L’école branchée
FDMT
Ordinateurs pour les écoles du Qc
Scriptam
Scolab
 SSQ
Amigest
Éditions AUZOU
Les Éditions CEC
Cœur à l’ouvrage- Kronos
1. La technique du "fishbowl" comme processus de discussion (FP-FGA)

Cet atelier vise à:
– Expérimenter une discussion de type « fishbowl » avec pour objectif d’en évaluer le potentiel d’utilisation dans son établissement (processus).
– Échanger avec des collègues sur les défis que sont la mobilisation et la collaboration dans les centres FP et FGA (sujet).

Note : Le « fishbowl » est une technique d’animation simple et dynamique qui permet de créer une conversation autour d’une question ou d’un sujet précis. La discussion est ouverte et non dirigée ce qui laisse place à la réflexion des participants. L’objectif du « fishbowl » est d’explorer ou d’approfondir une question ou un enjeu en groupe.

Destiné à: FP-FGA
200px-Placeholder_no_text.svg

Isabelle Pontbriand

Isabelle Pontbriand est conseillère en innovation et transfert de connaissances au Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ). Elle est détentrice d’un baccalauréat en orthopédagogie et complète actuellement une maîtrise en administration de l’éducation sur les processus d’amélioration continue.

Elle coordonne le volet CTREQ du projet CAR : collaborer, apprendre, réussir, un partenariat entre la Fondation Chagnon et l’ADIGECS qui vise à renforcer le leadership pédagogique et les pratiques collaboratives dans les commissions scolaires participantes.

Elle s’intéresse particulièrement  à l’innovation sociale, à la pédagogie au 21e siècle et à l’amélioration continue dans l’univers éducatif québécois.

2. Le projet éducatif, au cœur de l’action ! (Tous)

Afin de permettre au réseau de l’éducation d’appliquer les nouvelles dispositions législatives de la Loi sur l’instruction publique (LIP) introduites en novembre 2016 à la suite de la sanction du projet de loi no 105, le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur s’est engagé à supporter le réseau notamment à l’égard de la gestion axée sur les résultats. Cette courte présentation sera une excellente occasion de démontrer le travail de collaboration entre le MEES et le réseau de l’éducation et permettra aux gestionnaires de prendre connaissance des dispositions législatives concernant le projet éducatif. Une démarche sera proposée ainsi que quelques pratiques gagnantes en vue de supporter la direction d’établissement.

Destiné à: Tous
200px-Placeholder_no_text.svg

François Sylvain

 

François Sylvain est actuellement responsable de la gestion axée sur les résultats en éducation pour le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. Il détient une expérience d’un peu plus de 25 années en éducation. D’abord enseignant en mathématique au secondaire, il a occupé les fonctions de direction adjointe et de direction. Ses expériences de travail lui ont permis d’œuvrer auprès d’élèves du préscolaire, du primaire et du secondaire, au régulier ainsi qu’en adaptation scolaire. Les réalisations les plus significatives de sa carrière, dont entre autres éléments, la fusion de deux écoles primaires ainsi que l’implantation d’un programme intégrant les technologies au secondaire, l’ont amené à intégrer une gestion collaborative au quotidien.

3. L'évaluation des apprentissages: entre politique et pratiques (Primaire-secondaire)

Au Québec, certaines données nous dressent un portrait inquiétant de la situation relative aux pratiques d’évaluation. Il semble que les grands enjeux proposés par la Politique d’évaluation des apprentissages ne trouvent que partiellement leur voie dans les pratiques.
Pourtant, l’acte d’évaluer est au cœur des pratiques d’enseignement et peut avoir des effets importants sur l’élève, ses apprentissages et ses choix pour l’avenir. L’atelier proposé se veut une réflexion sur la situation de l’évaluation des apprentissages et les stratégies qui pourraient permettre d’améliorer les pratiques.

Destiné à: Primaire-Secondaire
200px-Placeholder_no_text.svg

Carl Émond

Présentement directeur adjoint à l’école La Courvilloise de la C.S. des Premières-Seigneuries, j’ai enseigné au primaire et au secondaire une douzaine d’années avant d’occuper un poste de conseiller en évaluation à la banque d’instruments de mesure (BIM). Je me suis ensuite engagé dans des études de troisième cycle universitaire en m’intéressant aux pratiques évaluatives des enseignants du secondaire. Au même moment, j’ai été chargé de cours à l’Université de Sherbrooke, à l’Université du Québec en Outaouais et à l’Université Laval où j’enseigne l’évaluation des apprentissages.

Je poursuis toujours mes études doctorales en administration et politiques de l’éducation à l’Université Laval.

4. Les modalités de la collaboration entre l'Institut des troubles d'apprentissage et le milieu scolaire (Primaire-Secondaire)

L’Institut des troubles d’apprentissage est une organisation à but non lucratif vouée au soutien direct et indirect des personnes qui affrontent des troubles d’apprentissage ou des troubles associés aux troubles d’apprentissage.

L’objectif de cet exposé est de présenter les services offerts par cette organisation pour soutenir le milieu scolaire :

a) un service de veille scientifique sur les difficultés d’apprentissage et les troubles associés,
b) un laboratoire pour développer des ressources utiles à l’évaluation des difficultés d’apprentissage et à l’intervention préventive ou rééducative,
c) diverses modalités de transferts des savoirs et des savoir-faire (p.ex., bibliothèque virtuelle, un congrès annuel, des colloques annuels à l’intention des parents),
d) un service d’aide directe pour les enfants ayant un trouble d’apprentissage(évaluation du trouble et intervention rééducative),
e) un service de formation et d’accompagnement du personnel en milieu scolaire,
f) un service de formation et d’accompagnement des parents d’enfants ayant un trouble d’apprentissage.

Nous décrivons brièvement ces services et nous expliquons la formule de collaboration que nous mettons en œuvre avec le milieu scolaire.

itaDestiné à: Primaire-Secondaire

Lucille Doiron et Alain Desrochers

Lucille Doiron est directrice générale de l’Institut des troubles d’apprentissage

Alain Desrochers est actuellement le directeur scientifique de l’Institut des troubles d’apprentissage, ex‐professeur titulaire à l’École de psychologie de l’Université d’Ottawa et professeur associé à l’Université du Québec à Montréal. Il détient un doctorat en psychologie expérimentale de l’Université Western Ontario avec une spécialisation en psycholinguistique et en méthodes quantitatives.

5. Un modèle gagnant pour les équipes de collaboration (Secondaire)

En théorie les équipes de collaboration c’est merveilleux…en pratique c’est parfois tout un casse-tête. Dans cet atelier, nous explorerons les étapes qui ont eu du succès aux cours des années afin d’obtenir des équipes de collaboration efficaces. Nous établirons également les normes qui doivent être respectées. De plus, nous regarderons un modèle qui permet de vivre les équipes de collaboration au cours de la journée scolaire. Le modèle présenté permettra d’établir des pratiques gagnantes au niveau des équipes de collaboration tout en maximisant l’appui offert aux élèves durant ce temps.

Destiné à: Secondaire
200px-Placeholder_no_text.svg

Marie-Josée Brosseau

Marie-Josée Brosseau est titulaire d’une maîtrise en administration scolaire de l’Université d’Ottawa. Riche de 20 années d’expérience en éducation, notamment au Québec, en Nouvelle-Écosse ainsi qu’en Ontario, elle est présentement directrice de l’École secondaire catholique Garneau à Orléans, en périphérie d’Ottawa. Elle gère et supervise des équipes de collaboration depuis les 10 dernières années.

6. TABLE RONDE : Le Comité de réparitition des ressources , où en sommes-nous ? (Tous) (maximum de 10 participants)

Maximum de 10 participants !

Cet atelier interactif style table ronde vous permettra de d’échanger et de partager avec nous vos impressions, votre vécu, vos questions et commentaires en tant que membre d’un Comité de répartition des ressources.

Parlez-nous de votre expérience,  des formations reçues, des difficultés ou obstacles rencontrés lors de la mise en place du comité, des bons coups , de vos déceptions, des recommandations acheminées au conseil des commissaires.

Une occasion idéale de partager avec des collègues votre première expérience en CRR et d’obtenir des réponses à vos questions.

Destiné à: Tous
200px-Placeholder_no_text.svg

Serge Bergeron

Serge Bergeron détient une maîtrise en gestion de l’éducation, un diplôme d’études supérieures spécialisées en administration de l’éducation, un baccalauréat en adaptation scolaire et deux certificats universitaires dans les domaines de l’enseignement de la formation personnelle et sociale et dans celui de la toxicomanie. Il fut à l’emploi de la Commission scolaire de Montréal (CSDM) pendant 23 années, où il a cumulé nombre de fonctions. En 2006, il a été nommé directeur général à la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets, avant de prendre sa retraite. Depuis, il est consultant. À la demande du premier ministre, M. Philippe Couillard, il a contribué à certains travaux préparatoires avec l’ex-ministre Yves Bolduc et l’équipe ministérielle en place, travaux ayant influencé l’actuel projet de loi 105 notamment au niveau du modèle administratif de gestion collaborative (comité de répartition des ressources) appliqué à la commission scolaire du Pays-des-Bleuets depuis plus de 10 ans.

7. Gestion participative, un modèle stimulant pour tous les membres d'une équipe de direction (FP-FGA)

Avec l’ampleur de la tâche qui incombe à une direction d’école ou de centre, la répartition des dossiers entre tous les gestionnaires, dans un modèle participatif, devient un incontournable. C’est donc à travers cette présentation que les directions d’établissement pourront s’inspirer dans la gestion de leur équipe d’adjoints. De leur côté, les directions adjointes, loin d’être des exécutants, découvriront une approche très valorisante et stimulante, qui permet l’émergence de leur potentiel dans leur milieu. Un modèle façonné et réfléchi, après 20 ans de travail dans des équipes de directions au primaire, au secondaire et à l’éducation des adultes.

Destiné à: FP-FGA

Pierre Boulanger

Retraité depuis juillet 2017. J’ai oeuvré plus de 21 ans dans différents postes de direction (primaire, secondaire et éducation des adultes), dont 20 ans dans une équipe de directions. Diplômé de l’UQTR (Bacc. d’enseignement en sciences de l’activité physique – 1981), de l’Université Laval (Me Sciences – 1991) et de l’Université de Sherbrooke (Maître en éducation – 2006). J’ai co-dirigé une petite entreprise pendant 4 ans. Je suis administrateur dans une Caisse Desjardins depuis 16 ans. Je siège également sur 2 autres conseils d’administration. Mes expériences en gestion sont très variées.

8. Développer la culture entrepreneuriale : un projet école mobilisateur (Secondaire)

Il s’agit d’une présentation du processus d’implantation d’un programme local à couleur entrepreneuriale au secondaire visant à augmenter l’engagement et la motivation scolaire chez les élèves. Au cours de cet atelier, les participants seront sensibilisés à la place qu’occupe le leadership pédagogique d’une direction d’établissement dans un processus de changement et de mobilisation de tous les acteurs scolaires et communautaires.

Destiné à: Secondaire
200px-Placeholder_no_text.svg

Nathalie Mc Duff

À l’emploi de la commission scolaire des Patriotes depuis février 1997, madame Nathalie McDuff a enseigné durant sept ans à l’école primaire de l’Envolée située à St-Amable en milieu défavorisé. Après avoir occupé le poste de directrice adjointe dans deux écoles primaires entre 2004 et 2006, elle a développé ses compétences de leader pédagogique dans son rôle de directrice des écoles Albert-Schweitzer à St-Bruno-de-Montarville et Ste-Marie à Chambly. Elle est maintenant à la direction de l’école secondaire François-Williams depuis cinq ans, école de la stratégie agir autrement. De plus, elle est membre du conseil exécutif de l’AQPDE de la section des Patriotes depuis juillet 2017.

9. La formation continue du personnel enseignant à l'ère du numérique (Tous)

Planifier la formation continue du personnel enseignant en lien avec le numérique et les compétences du 21e siècle, ça peut causer des maux de tête! Entre congrès, colloques, formations en ligne, auto-formation, formation par les pairs, communautés de pratique… que choisir parmi les mille et une occasions qui s’offrent chaque année? En tant que leader pédagogique, vous pouvez influencer positivement le désir de développement professionnel de votre équipe. Mais comment s’y retrouver? Cet atelier vous permettra de mieux connaître différentes approches à intégrer dans votre planification. Profitez-en pour nous poser vos questions, on les a presque tous testés!

Destiné à: Tous
200px-Placeholder_no_text.svg

Audrey Miller

Spécialiste en communication dans le domaine des technologies éducatives, Audrey Miller assure la direction générale et le rôle d’éditrice au sein de l’organisme à but non lucratif L’École branchée, qui a pour mission d’aider les enseignants à tirer profit du numérique pour favoriser la réussite de leurs élèves. Elle a aussi longtemps été formatrice pour les tableaux interactifs. Elle siège aux conseils d’administration de l’AQUOPS et de l’Association Edteq. Elle a participé à la mise sur pied de nombreuses initiatives destinées à stimuler le développement professionnel des enseignants en lien avec le numérique et l’innovation pédagogique, (EdCamp Québec, REFER, CréaCamps)

10. Leadership au féminin (Tous)

En situation de gestion, les hommes et les femmes ont des paradigmes différents. La confiance, les doutes et l’approche diffèrent et il est parfois important de définir les bases de son leadership pour mieux l’affirmer.

Aborder la réussite, se connaître et connaître ses différentes réactions, se faire confiance et faire confiance à son entourage, apprendre à demander de l’aide sont autant de stratégies pour affirmer haut et fort votre leadership.

Destiné à: Tous

Sophie Villeneuve

Originaire du Saguenay, Sophie Villeneuve est une entrepreneure audacieuse et créative.

Forte d’une solide expérience dans les cabinets politiques à Ottawa et à Québec, elle a canalisé l’expérience acquise au cours de ces années enrichissantes afin de bâtir un bureau de communication spécialisé en conseil stratégique, Catapulte communication.

Toujours prête à solutionner les problématiques rencontrées sur son passage, elle a développé avec deux associés une solution novatrice de veille médiatique qui permet aux organisations de tout savoir, maintenant, La DOSE Pro, qui est rapidement devenue l’entreprise de veille médiatique ayant la plus forte croissance au Québec avant d’être vendue à l’été 2017.

Elle est également associée fondatrice d’AV3 Collaboratoire, un espace de travail partagé qui accueille les travailleurs autonomes de tous les secteurs d’activité sur la 3e avenue à Limoilou.

Membre de différents conseils d’administration, elle est également impliquée dans plusieurs associations et événements en leadership féminin et en technologies de l’information.

11. Leadership en action - Mise en œuvre de son plan d’amélioration d’école – première partie 1/2 (Primaire-Secondaire)

Pendant cet atelier pratique, les participantes et participants vivront une stratégie servant à bâtir une vision commune pour la mise en oeuvre du plan d’amélioration d’école. Ensuite, ils prendront connaissance de stratégies pour procéder à sa mise en oeuvre en s’appuyant sur 3 théories d’action, ciblant le Leadership, l’Amélioration continue et la Pratique. Un atelier qui suscite énormément d’échanges, de réflexion, d’idées. C’est un atelier qui pourrait être réutilisé tel quel avec le personnel d’une école.

Destiné à: Primaire-Secondaire
200px-Placeholder_no_text.svg

Marius Bourgeoys

Marius est présentement conférencier et consultant en éducation. Il met sa passion pour le leadership au service de l’éducation et des entreprises. Sa mission est d’aider et d’inspirer les leaders à exprimer leur plein potentiel, à avoir un impact positif sur les gens autour d’eux et à obtenir de meilleurs résultats dans toutes les sphères de leur vie. Ses diverses expériences et ses compétences en innovation, en leadership, en pédagogie et en andragogie l’amènent à accompagner des directions d’école et des conseils scolaires ainsi qu’à collaborer avec divers partenaires en éducation ou avec des entreprises dans des projets et des initiatives qu’ils mettent en oeuvre ou dans l’organisation d’événements.

12. TABLE RONDE : Le CRR, où en sommes-nous ? (REPRISE) (maximum de 10 participants)

Maximum de 10 participants !

Cet atelier interactif style table ronde vous permettra de d’échanger et de partager avec nous vos impressions, votre vécu, vos questions et commentaires en tant que membre d’un Comité de répartition des ressources.

Parlez-nous de votre expérience,  des formations reçues, des difficultés ou obstacles rencontrés lors de la mise en place du comité, des bons coups , de vos déceptions, des recommandations acheminées au conseil des commissaires.

Une occasion idéale de partager avec des collègues votre première expérience en CRR et d’obtenir des réponses à vos questions.

 

Destiné à: Tous
200px-Placeholder_no_text.svg

Serge Bergeron

 

Serge Bergeron détient une maîtrise en gestion de l’éducation, un diplôme d’études supérieures spécialisées en administration de l’éducation, un baccalauréat en adaptation scolaire et deux certificats universitaires dans les domaines de l’enseignement de la formation personnelle et sociale et dans celui de la toxicomanie. Il fut à l’emploi de la Commission scolaire de Montréal (CSDM) pendant 23 années, où il a cumulé nombre de fonctions. En 2006, il a été nommé directeur général à la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets, avant de prendre sa retraite. Depuis, il est consultant. À la demande du premier ministre, M. Philippe Couillard, il a contribué à certains travaux préparatoires avec l’ex-ministre Yves Bolduc et l’équipe ministérielle en place, travaux ayant influencé l’actuel projet de loi 105 notamment au niveau du modèle administratif de gestion collaborative (comité de répartition des ressources) appliqué à la commission scolaire du Pays-des-Bleuets depuis plus de 10 ans.

13. Mise en place de formation en FP avec stages accrus en milieu de travail (FP-FGA)

L’atelier se veut une présentation des constats qui visait à élaborer et à expérimenter un nouveau modèle de formation en soudage-montage s’inspirant du modèle dual allemand. Le modèle proposé fut sous forme de stage accru en milieu de travail, soit 50 % en entreprise et de 50 % dans le centre de formation au CIMIC à Saint-Georges de Beauce.

– Ce projet du type recherche-action visait à élaborer un modèle de formation qualifiante en entreprise et au centre de formation (CIMIC), et ce, en partenariat avec le milieu de l’emploi. Il s’avère un moyen pour soutenir la persévérance et la réussite des élèves et donner davantage un sens aux apprentissages.

– Ce modèle permet l’utilisation judicieuse de tous les dispositifs de formation disponibles pour les travailleurs-élèves et les entreprises facilitant ainsi la récurrence et l’intégration aux pratiques de formation en entreprise. Ce projet est une source d’inspiration dans notre milieu pour l’implantation de nouveaux modèles de formation des travailleurs faisant ainsi du milieu scolaire un joueur important dans le développement des compétences de la main-d’œuvre.

– Vous serez donc en mesure de constater les enjeux, les défis et les opportunités apportés par un tel projet. Ceci vous permettra de mieux vous préparer, être mieux informé sur le sujet et de pouvoir vous situer au niveau de la décision pour aller de l’avant avec un tel projet.

Destiné à: FP-FGA

Véronique Bolduc

Véronique Bolduc est coordonnatrice de la formation professionnelle et aux entreprises à la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin. Elle provient du secteur manufacturier au sein de la gestion des ressources humaines. Elle a débuté dans le secteur de l’éducation comme enseignante en production textile en formation continue au début de l’année 2000. Après ses études à l’Université Laval en pédagogie et en relations industrielles, elle intégra un poste d’agente de développement aux services aux entreprises de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin en 2008. Elle fut, au cours des dernières années, impliqué dans des projets de développement en transfert de compétences numériques et en formation continue auprès des entreprises de la région de la Beauce.

14. Assez perdu de temps : des APPS pour améliorer notre productivité ! (Tous)

Maxime est associé dans trois entreprises distinctes et père de deux enfants de 5 ans et 2 ans. Comment fait-il pour ne pas virer fou ? Il utilise la technologie pour réduire au maximum la gestion inutile. Avec humour il présente une foule d’applications qui vous permettront de sauver du temps dans votre vie professionnelle et personnelle afin de vous consacrer sur l’essentiel.

La majorité des applications proposées fonctionnent sur Mac

Destiné à: Tous
200px-Placeholder_no_text.svg

Maxime Couture

Maxime Couture est un spécialiste de l’appareil gouvernemental et des communications stratégiques. Il possède d’ailleurs une solide expérience en la matière ayant été conseiller politique et attaché de presse du Vice-premier ministre du Québec et ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation en plus d’avoir été conseiller politique auprès du cabinet de la chef de l’opposition officielle pendant plusieurs années.

Maintenant à la tête de Catapulte communication, il a accompagné une kyrielle d’organisations dans le domaine de l’alimentation, de l’éducation, du municipal et de la construction. Il a également fondé une startup dans le domaine des technologies et un espace de coworking à Québec.

 

15. Guide d'interprétation des chapitres III et IV de la Loi sur l'instruction publique (fonctions et pouvoirs des directions d'établissements d'enseignement) (Tous)

La Loi 105 qui est venue amender la Loi sur l’instruction publique, donne aux directions plus de pouvoirs au niveau de la répartition des ressources attribuées à la commission scolaire et diminue la reddition de compte que vous aviez à faire annuellement. Quelles sont vos nouvelles fonctions et vos nouveaux pouvoirs qui vous permettent d’augmenter la réussite éducative des jeunes dans vos établissements. Présentation des grandes lignes et échanges entre les participants(es).

Destiné à: Tous
200px-Placeholder_no_text.svg

Marc Giguère

 

Bacc. en pédagogie, Licence en pédagogie, Certificat en relations publiques, Maîtrise en éducation.
Au niveau de l’expérience professionnelle en éducation :
Enseignant au primaire, conseiller pédagogique, directeur des services éducatifs, directeur au primaire et au secondaire (17 ans);
Chargé de cours à l’université Laval (13 ans) au niveau du Diplôme en gestion scolaire;
Formation de mentors et de mentorés, coaching de directions adjointes;
Formation de directions et de directions adjointes sur la supervision pédagogique;
Co-auteur de 2 volumes en supervision pédagogique.Formation de mentors et de mentorés, coaching de directions adjointes;
Formation de directions et de directions adjointes sur la supervision pédagogique;
Co-auteur de 2 volumes en supervision pédagogique.

16. Compétences numériques au secondaire (portrait d’une école publique) (Secondaire)

Les étudiants du secondaire sont-ils préparés à intégrer la technologie ou à l’utiliser simplement? Comment passer de l’utilitaire à une intégration efficace dans un contexte d’apprentissage? Dans cet atelier je présenterai comment aider une école à garder un climat axé sur la réussite en implantant des initiatives technologiques. Le thème du leadership instructionnel et situationnel seront abordés pour présenter la stratégie vécue dans une école secondaire.

Destiné à: Secondaire

3795f4e2c448-2017_06_22_0067MoyenHDMarc-André Smith et Julie Deslippe

 

Nommé comme l’une des 10 directions d’école incontournables à suivre sur Twitter en mai 2015 et 2016, @marcandresmith se démarque depuis 5 ans comme directeur d’école au sein de la commission scolaire des Navigateurs. Il a été responsable d’un programme d’intégration des TIC au 2e cycle du secondaire, et est maintenant directeur principal d’une école primaire-secondaire. Il a été conférencier principal lors du dernier Sommet de l’iPad en éducation de Montréal. Les ateliers et conférences de M. Smith traitent, entre-autre, du leadership 2.0.

17. Leadership en action - Mise en œuvre de son plan d’amélioration d’école – deuxième partie 2/2 (Primaire-Secondaire)

Pendant cet atelier pratique, les participantes et participants vivront une stratégie servant à bâtir une vision commune pour la mise en oeuvre du plan d’amélioration d’école. Ensuite, ils prendront connaissance de stratégies pour procéder à sa mise en oeuvre en s’appuyant sur 3 théories d’action, ciblant le Leadership, l’Amélioration continue et la Pratique. Un atelier qui suscite énormément d’échanges, de réflexion, d’idées. C’est un atelier qui pourrait être réutilisé tel quel avec le personnel d’une école.

Destiné à: Primaire-Secondaire
200px-Placeholder_no_text.svg

Marius Bourgeoys

Marius est présentement conférencier et consultant en éducation. Il met sa passion pour le leadership au service de l’éducation et des entreprises. Sa mission est d’aider et d’inspirer les leaders à exprimer leur plein potentiel, à avoir un impact positif sur les gens autour d’eux et à obtenir de meilleurs résultats dans toutes les sphères de leur vie. Ses diverses expériences et ses compétences en innovation, en leadership, en pédagogie et en andragogie l’amènent à accompagner des directions d’école et des conseils scolaires ainsi qu’à collaborer avec divers partenaires en éducation ou avec des entreprises dans des projets et des initiatives qu’ils mettent en oeuvre ou dans l’organisation d’événements.

18. TABLE RONDE : Le CRR, où en sommes-nous ? (REPRISE) (maximum de 10 participants)

Maximum de 10 participants !

Cet atelier interactif style table ronde vous permettra de d’échanger et de partager avec nous vos impressions, votre vécu, vos questions et commentaires en tant que membre d’un Comité de répartition des ressources.

Parlez-nous de votre expérience,  des formations reçues, des difficultés ou obstacles rencontrés lors de la mise en place du comité, des bons coups , de vos déceptions, des recommandations acheminées au conseil des commissaires.

Une occasion idéale de partager avec des collègues votre première expérience en CRR et d’obtenir des réponses à vos questions

 

Destiné à: Tous
200px-Placeholder_no_text.svg

Serge Bergeron

Serge Bergeron détient une maîtrise en gestion de l’éducation, un diplôme d’études supérieures spécialisées en administration de l’éducation, un baccalauréat en adaptation scolaire et deux certificats universitaires dans les domaines de l’enseignement de la formation personnelle et sociale et dans celui de la toxicomanie. Il fut à l’emploi de la Commission scolaire de Montréal (CSDM) pendant 23 années, où il a cumulé nombre de fonctions. En 2006, il a été nommé directeur général à la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets, avant de prendre sa retraite. Depuis, il est consultant. À la demande du premier ministre, M. Philippe Couillard, il a contribué à certains travaux préparatoires avec l’ex-ministre Yves Bolduc et l’équipe ministérielle en place, travaux ayant influencé l’actuel projet de loi 105 notamment au niveau du modèle administratif de gestion collaborative (comité de répartition des ressources) appliqué à la commission scolaire du Pays-des-Bleuets depuis plus de 10 ans.

Salon des exposants (Salles Boucherville A et B)
Allo Prof
Aster, vulgarisation ….
Brault Bouthillier
Chocolat le Meilleur au Monde
Chocolat Perfections
Cylable interactif
Directeur général des élections
Fondation Monique Fitz Back
Fonds de Solidarité FTQ
Humeur Campagne de financement
La boîte à livres
La Personnelle
Les Éditions du Grand-Duc
Oreille Bionique
Pick up my kid/Allez Hop
Prima Danse
Rosetta Stone
Grics
Université de Sherbrooke
L’école branchée
FDMT
Ordinateurs pour les écoles du Qc
Scriptam
Scolab
 SSQ
Amigest
Éditions AUZOU
Les Éditions CEC
Cœur à l’ouvrage- Kronos
Tirage
Apéro

Salle Le Foyer

Banquet

Mardi 1er mai

L'ordre professionnel : qu'en est-il ?

Animateur : Mario Asselin

 

En Ontario, l’autoréglementation est un privilège!

En 1996, le gouvernement de l’Ontario a créé l’Ordre des enseignantes et des  enseignants de l’Ontario afin de réglementer la pratique de l’enseignement dans l’intérêt public.

Les enseignantes et enseignants décident collectivement des normes d’entrée dans la profession et si les programmes et cours de formation à l’enseignement que les futurs pédagogues suivent sont suffisants.

L’Ordre compte parmi ses membres des directrices et directeurs d’école, des agentes et agents de supervision, des directrices et directeurs de l’éducation, et des membres des facultés des universités qui offrent une formation à l’enseignement en Ontario.

 

Nadine Trépanier-Bisson

Nadine a enseigné en Ontario pendant environ 10 ans dans différents milieux. En 2004, elle accède à son premier poste de direction d’école dans l’Est ontarien. Au bout de deux ans avec deux écoles, elle accepte un poste au siège social où elle appuie ses collègues dans la mise en oeuvre des communautés d’apprentissage professionnelles.

Elle se retrouve ensuite dans une école pendant quelques années avant de débuter en tant que direction générale de l’ADFO.

Depuis quatre ans, elle est engagée à faire en sorte que l’ADFO soit la voie/x professionnelle pour les leaders des écoles de l’Ontario français.

Roch Gallien

Roch Gallien, EAO, est directeur de l’Unité des normes d’exercice et de l’agrément. Avant de se joindre à l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario en 2015, M. Gallien était directeur de l’éducation du Conseil scolaire public du Nord-Est de l’Ontario.

Avant cela, il a exercé en tant que surintendant pour le Conseil scolaire public du Grand Nord de l’Ontario.
M. Gallien a enseigné diverses matières, dont la technologie, dans des écoles de langue française et de langue anglaise. Il a aussi été directeur adjoint au sein du Rainbow District School Board.

M. Gallien possède un baccalauréat en éducation de l’Université Laurentienne et une maîtrise en administration de l’Université d’Ottawa. Il a été membre du comité exécutif du Council of Ontario Directors of Education (CODE), du Conseil ontarien des directions de l’éducation de langue française (CODELF) et de divers comités du ministère de l’Éducation en Ontario.


Mario Asselin

À la direction d’écoles pendant une quinzaine d’années, il a aidé de nombreuses organisations à prendre un virage numérique. Préoccupé par tous les appétits d’apprenants, il est présent dans la sphère médiatique et reconnu pour son esprit innovateur.

Titulaire d’un baccalauréat (B. Sc) en sciences de l’activité physique, Mario Asselin a toujours placé son rôle d’éducateur au centre de sa pratique. Autant dans les écoles qu’il a dirigées que dans les nombreuses autres organisations où il a été engagé, ses réflexes d’entrepreneur ont été mis à contribution pour répondre de manière originale et souvent inusitée à des problèmes complexes.

Ancien chargé de cours à l’Université de Montréal, Mario Asselin est un blogueur et chroniqueur assidu (journal imprimé, radio, télé, etc.). Il a fondé son propre espace en 2002, « Mario tout de go », qu’il continue aujourd’hui d’animer avec vigueur. Aussi, il est à l’origine d’une des expériences les plus réussies d’intégration du numérique à l’école : « Les cybercarnets de l’Institut Saint-Joseph ».

Mario Asselin agit maintenant comme consultant dans sa propre entreprise spécialisée dans l’utilisation des outils du numérique et du web pour gérer la connaissance, apprendre et s’entreprendre. Ses conseils stratégiques sont appréciés par de nombreuses organisations privées et gouvernementales, d’autant que son parcours professionnel et personnel est inusité.

Mario Asselin siège aux conseils d’administration de l’Institut de gouvernance numérique et de l’Institut des troubles d’apprentissage. Il participe depuis 2011 aux projets de la formation politique dirigée par François Legault, la Coalition avenir Québec.

19.Les services éducatifs complémentaires au secteur de la formation professionnelle et de l’éducation des adultes. (FP-FGA)

L’atelier portera  sur les travaux du Ministère de l’éducation et de l’enseignement supérieur (MEES), sur les services éducatifs complémentaires(SEC) pour la clientèle ayant des besoins particuliers dont les EHDAA, notamment, le financement des SEC, les lignes directrices pour assurer la cohérence des actions entreprises au regard de la démarche d’accompagnement des élèves ayant des besoins particuliers et les travaux du sous-comité mixte MEES-Réseau des commissions scolaires sur les SEC.

 

Destiné à: FP-FGA
200px-Placeholder_no_text.svg

Louise Michaud

Mme Michaud est chargée de projets en persévérance et réussite scolaires depuis septembre 2016 au sein de la Direction de la formation professionnelle du Ministère de l’éducation et de l’enseignement supérieur (MEES).

Elle a occupé avant son arrivée au MEES, des postes de directions adjointes et directions d’écoles primaires, de centre d’éducation des adultes et de centres de formation professionnelle au sein de la commission scolaire des Premières-Seigneuries.

Ses principaux dossiers au MEES sont l’accès des jeunes de moins de 20 ans à la FP, les parcours de formation menant à la FP et les services éducatifs complémentaires.

 

20. Mesures d’ouverture et de soutien envers les jeunes trans et les jeunes non binaires (Tous)

Nous savons que les établissements d’enseignement peuvent jouer un rôle fondamental pour soutenir les jeunes trans et les jeunes non binaires en protégeant leur droit à la confidentialité et en adaptant leurs pratiques de façon à permettre l’affirmation de l’identité de genre du jeune (auto-identification). Ces jeunes constituent un groupe particulièrement vulnérable dans la société québécoise. Les recherches démontrent que ces jeunes sont plus à risque de vivre des situations de détresse psychologique, des idéations suicidaires et des expériences de violence verbale, psychologique ou physique.

Quelles sont les obligations des institutions d’enseignement ? Quoi faire ? Comment réagir ? Comment accompagner ces jeunes ?

Destiné à: Tous
200px-Placeholder_no_text.svg

Jacques Pétrin

PÉTRIN, Jacques, technicien de travaux pratiques dans un cégep, militant syndical, maintenant retraité depuis 2009. En 1980, il fait son coming out dans le milieu syndical ainsi que dans son milieu de travail. Lors des instances CSQ, il intervient comme gai afin d’obtenir les mêmes droits pour les personnes gaies et lesbiennes dans les conventions collectives que pour les personnes hétérosexuelles (notamment les assurances collectives, les régimes de retraite, les droits parentaux, les congés sociaux, etc.). En 1997, Il contribue à la création du Comité pour la diversité sexuelle et l’identité du genre à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et il y milite toujours. Au fil des années, il développe une expertise quant à la défense des droits des personnes LGBTQ dans les milieux de travail et sur la littérature jeunesse LGBTQ. Depuis sa création en 2006, il est coordonnateur de la Table nationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie des réseaux de l’éducation. En 2014, il remporte le prix Coup de cœur du jury au Gala Arc-en-Ciel du Conseil québécois LGBT.

21. Le coffre à outils de la direction d’école à l’ère du numérique (Primaire-Secondaire)

Cet atelier permettra dans un premier temps aux participantes et aux participants de découvrir de nombreuses pratiques et de nombreux outils pouvant appuyer la direction d’école dans l’exercice de ses fonctions. Dans un deuxième temps, les participantes et les participants seront invités à partager les pratiques et/ou les outils qu’ils ont récemment ajoutés à leurs façons de faire. Cet atelier se veut une occasion d’échange et de partage de pratiques concrètes qui peuvent avoir un impact dès maintenant.

Destiné à: Primaire-Secondaire

Marius Bourgeoys

Marius est présentement conférencier et consultant en éducation. Il met sa passion pour le leadership au service de l’éducation et des entreprises. Sa mission est d’aider et d’inspirer les leaders à exprimer leur plein potentiel, à avoir un impact positif sur les gens autour d’eux et à obtenir de meilleurs résultats dans toutes les sphères de leur vie. Ses diverses expériences et ses compétences en innovation, en leadership, en pédagogie et en andragogie l’amènent à accompagner des directions d’école et des conseils scolaires ainsi qu’à collaborer avec divers partenaires en éducation ou avec des entreprises dans des projets et des initiatives qu’ils mettent en oeuvre ou dans l’organisation d’événements.

22. La planification de l’amélioration… La réussite de chaque élève (Primaire-secondaire)

La planification de l’amélioration

La réussite de chaque élève!… cela se planifie.
La communauté d’apprentissage professionnel d’une école se traduit par l’efficacité des équipes de collaboration à assurer la réussite de chaque élève. Cette session permettra aux participants de se familiariser avec une séquence d’apprentissage permettant aux équipes de collaboration de maximiser les compétences des membres à assurer la réussite de chaque élève.  Les participants vivront l’encadrement suggéré pour les équipes de collaboration favorisant  les plus hauts niveaux de professionnalisme, de précision et de personnalisation chez le personnel enseignant. Il sera question d’un processus explicite pour l’élaboration d’un objectif SMART interdépendant et de sa puissance à mobiliser toutes les expertises vers l’atteinte d’attentes élevées.

Destiné à: Primaire-Secondaire
200px-Placeholder_no_text.svg

François Massé

François Massé a entrepris sa carrière à titre d’enseignant dans les écoles de langue française en Ontario. Depuis 1998, il a occupé des postes de gestion, passant de directeur d’école à surintendant de l’éducation au Conseil des écoles catholiques du Centre-Est à Ottawa. François Massé a collaboré avec ces écoles à effectuer une transformation culturelle vers une communauté d’apprentissage professionnelle pendant plus de 12 ans. Durant ce temps le conseil scolaire est devenu le conseil le plus performant aux évaluations provinciales en Ontario. Détenant une maîtrise en administration scolaire, M. Massé a collaboré à la stratégie d’accompagnement « Améliorons les écoles ensemble » qui s’inspire du mouvement des écoles efficaces aux États-Unis. Il a été membre fondateur et président de l’Institut de leadership de l’Ontario. Il a également été président de l’Association des gestionnaires en éducation franco-ontarienne (AGEFO).

Il a travaillé avec des directions d’école de la Colombie Britannique, du Manitoba, de la Saskatchewan et du Nouveau-Brunswick et des Territoires du Nord-Ouest. Il accompagne depuis 3 ans les écoles du Conseil d’éducation des Premières Nations du Québec. En ce moment, il rencontre les communautés de la Nation Crie afin de les guider dans la mise en œuvre de la Réponse à l’Intervention. Il accompagne également plusieurs commissions scolaires du Québec . La mise en place d’une culture d’amélioration continue, la création d’équipes de collaboration pour analyser le rendement des élèves et harmoniser les pratiques efficaces au sein d’une école sont les fondements de sa démarche professionnelle. De plus il appuie les écoles à développer une pyramide de soutien pour le personnel enseignant lors de la mise en œuvre des équipes de collaboration performante.

 

23. Soyez stratégique et augmentez l’impact de votre influence (Tous)

Avoir un bon sens politique s’avère une aptitude essentielle pour évoluer au sein des organisations. Les recherches démontrent que, trop souvent, les gens ignorent les «règles» qui balisent les jeux de pouvoir et se placent ainsi en situation de vulnérabilité. Quelles que soient vos fonctions, vous êtes susceptible d’être témoin de jeux de pouvoir dans lesquels certains individus chercheront à vous influencer et que vous chercherez à influencer à votre tour. Pour «jouer le jeu», il faut en décoder les règles et être en mesure de reconnaître les types de joueurs avec lesquels on peut transiger. Les joueurs stratégiques savent comment décoder les règles du jeu politique afin de déployer les tactiques d’influence appropriées à leur contexte.

Destiné à: Tous

Pierre Lainey

Pierre Lainey, DBA, MBA, Adm.A., F.C.M.C., CRHA est maître d’enseignement en management à HEC Montréal où il enseigne, entre autres, les habiletés politiques et le leadership organisationnel. Monsieur Lainey a oeuvré pendant vingt-cinq ans comme consultant, particulièrement en changement et en développement organisationnel. Ses mandats l’ont amené à travailler dans des organisations publiques et privées au Québec, en Ontario et aux États-Unis. Monsieur Lainey détient une maîtrise en administration des affaires (MBA) et détient la certification de l’Association canadienne des conseillers en management (CMC) dont il est fellow. Durant ses études doctorales, il s’est intéressé à la typologie des jeux politiques dans les grandes organisations. Il a publié sept ouvrages, dont un sur les habiletés politiques en 2017 (3e édition).

29. La sécurité des données des élèves à l’ère numérique (Tous)

Comment les données relatives aux élèves sont-elles stockées lorsqu’on utilise des applications numériques éducatives? Quelles sont les mesures mises en place pour les protéger? Jusqu’où doit-on aller pour en assurer la sécurité? Voici quelques-unes des questions auxquelles les intervenants de cet atelier interactif se proposent de répondre. Ils compareront différentes approches dans le monde en s’attardant au contexte québécois. Venez discuter avec nous de cet enjeu majeur!

Destiné à: Tous

Lionel Tordeux

Lionel Tordeux est un expert français de l’intégration du numérique en éducation.

Depuis 1997, Inspecteur Education Nationale, circonscription de Soissons (Aisne). A ce titre, ce sont plus de 1300 inspections, 20 années de participation au concours de recrutement des professeurs, directeurs et conseillers pédagogiques et à leurs formations.

Conseiller auprès des élus des différentes collectivités pour l’achat des équipements dans le domaine du numérique (écoles maternelles, élémentaires et collèges).

Mise en place du premier plan numérique pour les collèges dans le département de l’Aisne.

Depuis 1999. Expert auprès du Ministère sur le numérique à l’école primaire d’abord à la Sous-Direction des Technologies  et de l’Information (SDTICE) puis à la Direction du Numérique pour l’Education (D.N.E).

200px-Placeholder_no_text.svg

Shawn Young

 

Shawn Young, co-fondateur et PDG de Classcraft, une plateforme primée maintes fois, qui aide les enseignants à gérer et motiver leurs élèves ainsi qu’à retenir leur attention, transformant leurs salles de classe en jeu de rôle. Depuis son lancement en août 2014, Classcraft a été adoptée massivement, étant utilisé par plus de 4M de personnes dans 75 pays. Il a enseigné les sciences au secondaire pendant 9 ans, période durant laquelle il a aussi été chargé de cours au BEPP et conseiller pédagogique. Shawn est aussi un développeur web chevronné travaillant pour des clients comme Chanel, The Future of Storytelling Summit, le Carnaval de Sherbrooke, Hydro-Québec et The Feast Social Innovation Conference. Il a été invité à quatre reprises à la Maison Blanche pour donner son opinion en matière d’éducation, a remporté le mérite Estrien en 2014 et a récemment été nommé Ambassadeur de la Faculté d’Éducation de l’Université de Sherbrooke.

Participation à la rédaction du premier Brevet informatique (1999-2000), texte qui fonde le développement du numérique en France, écriture du Certificat Informatique deuxième niveau « Enseignant » C2i2e, (2004-2005) et mise en œuvre au sein des IUFM (2006-2007), écriture du texte « Pilier 4 » partie numérique du Socle commun (2005-2006), écriture du Schéma de Développement des Espaces numériques de Travail-SDET) et participation à de nombreux écrits officiels sur ce thème depuis.

24. Optimisation du financement de la formation professionnelle (FP-FGA)

Cet atelier s’adresse aux personnes qui ont une connaissance de base du financement de la formation professionnelle. Les participants apprendront à calculer l’efficience de l’organisation scolaire de la formation professionnelle ainsi que l’efficacité financière des programmes offerts. Les principales variables qui permettent d’optimiser le financement de la formation professionnelle seront également abordées. Une attention particulière sera apportée à l’impact des activités du service aux entreprises sur le financement des DEP et ASP.

Destiné à: FP-FGA

Pierre Marchand

Pierre Marchand détient un baccalauréat en sciences et un MBA. Il a travaillé 10 ans dans le secteur privé en gestion de projet et 26 ans dans le domaine de l’éducation où il a occupé les postes d’enseignant au secondaire, à l’éducation des adultes, en formation professionnelle et au collégial. Il a travaillé au développement de plusieurs programmes en formation professionnelle et a occupé les postes de directeur d’un centre de formation générale des adultes, de trois centres de formation professionnelle et d’une école secondaire. Il a également été directeur du service des finances, des ressources matérielles et de l’informatique pour la commission scolaire de Châteauguay et a occupé le poste de directeur du service des ressources financières à la commission scolaire des Grandes-Seigneuries jusqu’à sa retraire. Il a également assumé un intérim à la direction d’un service de l’éducation des adultes et de la formation professionnelle. Depuis 2010, il intervient comme consultant dans le domaine de l’éducation au niveau du financement et de l’organisation.

25. La gestion en contexte de diversité ethnoculturelle : leadership, enjeux et pratiques gagnantes (Tous)

Après avoir défini le leadership en contexte de diversité ethnoculturelle, linguistique et religieuse à partir d’une compétence liée à l’équité et l’inclusion, nous aborderons différents enjeux liés à son actualisation en milieu scolaire. Nous insisterons sur le soutien à la réussite éducative des élèves issus de l’immigration, la promotion d’une vision d’équité et d’inclusion et la légitimité des cultures et des langues d’origine. Des exemples de pratiques « gagnantes » illustreront notre propos.

Destiné à: Tous

Marie McAndrey, Marie-Odile Magnan et Geneviève Audet

Marie Mc Andrew est professeure émérite et Marie-Odile Magnan est professeure, toutes deux à l’Université de Montréal. Geneviève Audet est professeure à l’Université du Québec à Montréal. Les trois animatrices ont à cœur la réussite scolaire des élèves issus de l’immigration ainsi que l’intervention pédagogique et la gestion en contexte de diversité ethnoculturelle, linguistique et religieuse.

26. Mise en œuvre de l'évaluation en salle de classe : modèle de l'Ontario (Primaire-Secondaire)

Cet atelier présentera le modèle adopté dans les écoles de langue française de l’Ontario pour la mise en oeuvre, en salle de classe, des pratiques pédagogiques de l’évaluation au service de l’apprentissage et l’évaluation en tant qu’apprentissage. On y verra, entre autres, l’importance de la direction d’école en tant qu’élément déclencheur du succès de cette mise en œuvre.

Destiné à: Primaire-Secondaire

Joanne Séguin

 

Joanne Séguin est agente d’éducation au ministère de l’Éducation de l’Ontario depuis 2012. Elle cumule ving-huit années d’expérience en éducation où elle a été enseignante et conseillère pédagogique provinciale en évaluation en plus de participer à divers projets en littératie et en mathématiques. Joanne est porteuse du dossier de l’évaluation pour l’éducation en langue française en Ontario en plus d’apporter un appui ponctuel dans d’autres dossiers.

27. Comment implanter la programmation et le codage dans mon école afin de comprendre les enjeux et vivre des réussites ? (Primaire-Secondaire)

Nous allons présenter l’implantation de la programmation et du codage au CFER de Bellechasse, une école en adaptation scolaire, ainsi que les constats de cette expérience afin de mieux outiller les gestionnaires dans leur virage numérique, en lien avec les compétences du 21e siècle.

Destiné à: Primaire-Secondaire

Yvan Fortier

 

Monsieur Yvan Fortier est à la direction d’école depuis 15 ans au niveau secondaire et plus spécifiquement en adaptation scolaire depuis 5 ans. Ce nouveau défi a été l’occasion d’implanter le virage numérique au sein du CFER de Bellechasse. Les objectifs initiaux étaient de mieux répondre aux besoins de cette clientèle et de mieux former les élèves aux exigences du 21e siècles. Depuis, le CFER de Bellechasse est devenue la première école certifiée Apple en adaptation scolaire en Amérique du Nord. Cette école effectue de la programmation et du codage à raison de 2 heures par semaine, contribue à augmenter la persévérance scolaire, l’assiduité des élèves et le sentiment de fierté dans ce milieu de vie.

Thierry Karsenti

 

Thierry Karsenti, M.A., M.Ed., Ph.D. est directeur du CRIFPE, détenteur de la Chaire de recherche du Canada sur les technologies en éducation, et professeur titulaire à l’Université de Montréal. Au cours de sa carrière, il a publié de nombreux livres et articles scientifiques portant sur le numérique en éducation. Membre de l’Académie des sciences du Canada (Société Royale), ses réalisations ont été reconnues par de nombreux prix nationaux et internationaux.

28. Reddition de comptes pour les mesures dédiées (Primaire-Secondaire)

En vertu des règles budgétaires de fonctionnement des commissions scolaires, les mesures dédiées et protégées impliquent une gestion décentralisée aux établissements des ressources financières qui y sont consacrées. Les choix associés à l’atteinte des objectifs reliés à ces mesures incombent donc aux établissements. Une reddition de comptes spécifique pour les mesures dédiées et protégées par les établissements permettra de constater comment des établissements ont déployés ces mesures et la diversité des choix locaux qui auront été mis à contribution. Cette reddition de comptes se fait en deux temps ; d’abord, il est requis de s’assurer que les sommes ont été rendues disponibles aux établissements (décembre-janvier) et ensuite, de l’utilisation et des choix des établissements (fin juin).

Destiné à: Primaire et Secondaire
200px-Placeholder_no_text.svg

Nathalie Parenteau

 

Mme Parenteau a œuvré pendant près de 25 ans au ministère des Finances du Québec dans différentes fonctions; elle a notamment été responsable du Fonds de financement, ainsi que de Financement-Québec, qui sont des entités consacrées au financement regroupé des organismes publics québécois. Depuis août 2015, Mme Parenteau occupe le poste de directrice générale du financement pour le Secteur de l’éducation préscolaire et l’enseignement primaire et secondaire au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.
Jusqu’à maintenant, Mme Parenteau a contribué à de nombreux dossiers structurants dans le domaine des politiques, des opérations financières et du financement.
Ses expériences ont comme point commun d’avoir contribué à implanter de nouvelles façons de faire, à revoir l’encadrement des opérations financières des organismes publics et du gouvernement par des changements législatifs, l’élaboration de politiques et l’optimisation des modèles de financement et processus opérationnels afin de permettre plus d’efficience et de cohérence.

30. Bien jouer: pour une approche ludique de l’éducation (Tous)
Alors que plusieurs outils technopédagogiques cherchent à résoudre des problèmes logistiques ou didactiques, très peu s’attaquent à des problématiques plus holistiques comme l’engagement scolaire, la collaboration, la socialisation ou même la différenciation pédagogique. Or, une nouvelle tendance émerge actuellement, celle d’une pratique de la pédagogie basée sur le jeu.
Dans cette conférence, Shawn Young, le co-fondateur de Classcraft, fera un survol de cette approche, en ayant comme toile de fond Classcraft. Classcraft est la plateforme tout-en-un de ludification de l’enseignement. Agissant comme une couche de jeu autour de n’importe quel curriculum, le jeu révolutionne la façon dont un cours est vécu durant l’année. À l’intersection de l’éducation et du jeu vidéo, Classcraft agit de façon unique pour rejoindre culturellement les élèves, tout en résolvant des problèmes concrets en éducation : la motivation des élèves, la gestion de classe, l’intimidation, entre autres.

Destiné à: Tous
200px-Placeholder_no_text.svg

Shawn Young

 

Shawn Young, co-fondateur et PDG de Classcraft, une plateforme primée maintes fois, qui aide les enseignants à gérer et motiver leurs élèves ainsi qu’à retenir leur attention, transformant leurs salles de classe en jeu de rôle. Depuis son lancement en août 2014, Classcraft a été adoptée massivement, étant utilisé par plus de 4M de personnes dans 75 pays. Il a enseigné les sciences au secondaire pendant 9 ans, période durant laquelle il a aussi été chargé de cours au BEPP et conseiller pédagogique. Shawn est aussi un développeur web chevronné travaillant pour des clients comme Chanel, The Future of Storytelling Summit, le Carnaval de Sherbrooke, Hydro-Québec et The Feast Social Innovation Conference. Il a été invité à quatre reprises à la Maison Blanche pour donner son opinion en matière d’éducation, a remporté le mérite Estrien en 2014 et a récemment été nommé Ambassadeur de la Faculté d’Éducation de l’Université de Sherbrooke.

22. REPRISE La planification de l’amélioration… La réussite de chaque élève (Primaire-secondaire)

La planification de l’amélioration

La réussite de chaque élève!… cela se planifie.
La communauté d’apprentissage professionnel d’une école se traduit par l’efficacité des équipes de collaboration à assurer la réussite de chaque élève. Cette session permettra aux participants de se familiariser avec une séquence d’apprentissage permettant aux équipes de collaboration de maximiser les compétences des membres à assurer la réussite de chaque élève.  Les participants vivront l’encadrement suggéré pour les équipes de collaboration favorisant  les plus hauts niveaux de professionnalisme, de précision et de personnalisation chez le personnel enseignant. Il sera question d’un processus explicite pour l’élaboration d’un objectif SMART interdépendant et de sa puissance à mobiliser toutes les expertises vers l’atteinte d’attentes élevées.

Destiné à: Primaire-Secondaire
200px-Placeholder_no_text.svg

François Massé

François Massé a entrepris sa carrière à titre d’enseignant dans les écoles de langue française en Ontario. Depuis 1998, il a occupé des postes de gestion, passant de directeur d’école à surintendant de l’éducation au Conseil des écoles catholiques du Centre-Est à Ottawa. François Massé a collaboré avec ces écoles à effectuer une transformation culturelle vers une communauté d’apprentissage professionnelle pendant plus de 12 ans. Durant ce temps le conseil scolaire est devenu le conseil le plus performant aux évaluations provinciales en Ontario. Détenant une maîtrise en administration scolaire, M. Massé a collaboré à la stratégie d’accompagnement « Améliorons les écoles ensemble » qui s’inspire du mouvement des écoles efficaces aux États-Unis. Il a été membre fondateur et président de l’Institut de leadership de l’Ontario. Il a également été président de l’Association des gestionnaires en éducation franco-ontarienne (AGEFO).

Il a travaillé avec des directions d’école de la Colombie Britannique, du Manitoba, de la Saskatchewan et du Nouveau-Brunswick et des Territoires du Nord-Ouest. Il accompagne depuis 3 ans les écoles du Conseil d’éducation des Premières Nations du Québec. En ce moment, il rencontre les communautés de la Nation Crie afin de les guider dans la mise en œuvre de la Réponse à l’Intervention. Il accompagne également plusieurs commissions scolaires du Québec . La mise en place d’une culture d’amélioration continue, la création d’équipes de collaboration pour analyser le rendement des élèves et harmoniser les pratiques efficaces au sein d’une école sont les fondements de sa démarche professionnelle. De plus il appuie les écoles à développer une pyramide de soutien pour le personnel enseignant lors de la mise en œuvre des équipes de collaboration performante.

 

Être leader, ça prend du courage !

Nombreux sont les gains pour un gestionnaire qui s’affirme, peu importe les circonstances et les personnes qu’il supervise… Pouvons-nous dire que les gestionnaires d’aujourd’hui font preuve de courage pour réaliser les défis qui les attendent tout en préservant la relation avec leurs différents collaborateurs? Avons-nous identifié les aspects qui nous stimulent à oser et ceux qui… nous rendent plutôt frileux? Venez donc découvrir ce qu’est le courage managérial, ses quatre composantes et les responsabilités à renforcer ou à développer pour être reconnu comme un leader courageux!

 

200px-Placeholder_no_text.svg

Manon Cléroux

Manon est présidente de Gestion Manon Cléroux inc. et consultante autorisée pour Réseau DOF. Elle est membre en règle de l’Ordre des comptables professionnels agréés du Québec (CPA, CMA) et de l’International Coach Federation (ICF) à titre de Associate Certified Coach (ACC).

Elle a soutenu le développement de multiples organisations privées et publiques, évoluant au sein de secteurs d’activités très variés.

Elle cumule plus de 25 ans d’expérience en amélioration de la performance des organisations. En plus d’avoir occupé des fonctions exécutives au sein d’une PME et d’une grande entreprise, elle a été consultante en amélioration de la performance, formé des milliers de professionnels en management et soutenu le développement de plusieurs gestionnaires et professionnels à l’aide d’un large spectre de  stratégies de développement (conférences, formations, coaching, animation et conseil).

Inscrivez-vous maintenant

Les places sont limitées ! Inscrivez-vous rapidement pour profiter de vos choix d’ateliers !