Les mille et une facettes du travail de directeur d’école

Les mille et une facettes du travail de directeur d’école

Danielle Boucher est présidente de l’Association québécoise du personnel de direction des écoles (AQPDE). Elle représente 430 directions d’établissement scolaire primaire et secondaire sur le territoire des commissions scolaires des Appalaches, Beauce-Etchemin, Capitale, Charlevoix, Côte-du-Sud, Découvreurs, Kamouraska-Rivière-du-Loup, Navigateurs, Portneuf et Premières-Seigneuries.


Le mardi 22 mars, la commission scolaire des Navigateurs, sur la Rive-Sud de Québec, suspendait une agente de bureau, en raison de ses activités pornographiques. Alors que certaines personnes ont critiqué la Commission scolaire des Navigateurs et le geste posé par le directeur de l’école secondaire, leur reprochant de mêler vie professionnelle et vie privée, plusieurs se disent plutôt en accord avec la décision.

L’Association québécoise du personnel de direction des écoles (AQPDE) partage certainement ce sentiment, pas seulement par adhésion aux responsabilités d’une direction d’école, mais bien par reconnaissance de l’intervention adéquate et nécessaire du directeur, M. Luc Lévesque. En ce qui nous concerne et dans la mesure où l’événement était en contradiction avec les valeurs éducatives du milieu et qu’il devenait une entrave à la capacité des élèves à se concentrer sur leur devoir d’élèves, il s’avérait essentiel de régler la situation.

Dans le dénouement de cette affaire, la direction de l’école a su manœuvrer dans les règles de l’art. D’ailleurs, plusieurs parents qui ont joint l’école par téléphone ou par courriel ont manifesté leur reconnaissance à Monsieur Lévesque pour avoir exercé sa fonction avec diligence et responsabilité dans la gestion de cet événement.

Nous sommes heureux de souligner la compétence de Monsieur Lévesque et le leadership qu’il a assumé dans ce dossier. Il a agi promptement et efficacement face à une situation imprévue et perturbante pour le bon fonctionnement de son établissement scolaire. Nous saluons également la pertinence de son intervention, qui visait, avant tout, à préserver la qualité et la quiétude de l’environnement scolaire et à assurer la bonne marche de l’école. Cette situation illustre bien qu’en plus d’être des gestionnaires, les directions d’école sont des pédagogues de formation.
Le premier rôle d’une direction d’école est de s’assurer que les valeurs véhiculées dans son établissement servent la mission éducative. Le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport soutient que l’école doit constituer un milieu de vie exemplaire au regard des finalités qu’elle poursuit. Qui ne serait pas d’accord avec un dirigeant d’école qui prend ses responsabilités dans ce sens? Avait-il le choix?

Cette histoire aura néanmoins permis de mettre au jour une des facettes importantes du travail de directeur d’école, la gestion d’un quotidien rempli d’imprévus. Parce que loin d’être un long fleuve tranquille, la tâche ressemble plutôt à un panier de surprises qui serait posé sur le bureau chaque matin sans qu’on sache ce qu’il révélera. C’est pourquoi ce travail est si stimulant. C’est aussi pourquoi il requiert de la part de ceux qui l’exercent, une grande souplesse, une habileté à rallier les troupes et à mettre en place les conditions gagnantes pour faire avancer la pédagogie, malgré les embûches qui se mettent en travers du chemin. Une semaine, il s’agit d’un événement tragique, une autre, d’un problème de taxage ou d‘intimidation sur Facebook et plus exceptionnellement, comme dans le cas présent, c’est la révélation publique d’activités pornographiques d’un membre du personnel.